La liste est publiée et nous savons enfin qui sont les 11 nouveaux OPCO.

Finalement, ces fusions ont suscité beaucoup d’agitation pour un résultat attendu puisqu’on retrouve un schéma proche de celui qui était préconisé par le rapport Bagorski/Marx de septembre 2018.

La branche des organismes de formation est affectée à l’OPCO « des entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre » ! Il est bien connu que la plupart des OF sont des structures avec une masse salariale importante !

Il reprend à peu près le périmètre de 5 anciens OPCA : Intergros, FAF.TT, Fafih, Opcalia, et Opca Transports et services (pour la propreté).

Cet OPCO couvre 32 branches professionnelles ou accords nationaux (pour voir le détail : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038318865&dateTexte=&categorieLien=id).

On retrouve un inventaire à la Prévert assez étonnant qui va des « commerces de quincaillerie » ou des « exploitants d’hélicoptères » en passant par le « négoce en fournitures dentaires » ou le « travail mécanique du bois ».

En somme, une vraie logique de filière…